Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 19:15

 

Une question que l'on aime bien poser aux enfants lors de nos présentations sur l'Arctique :

   combien existe-t-il de pôles d'après vous ?


Réponse courante chez les élèves, ainsi que chez les enseignants : deux ! Et oui, chacun pense naturellement au pôle Nord, et donc bien sûr à son opposé en Antarctique, le pôle Sud.

Voici pourtant la bonne réponse, il en existe en réalité dix !

Huit pôles terrestres, 4 au Nord et 4 au Sud, plus 2 pôles célestes, tous bien méconnus ! Les voici en détail pour ne plus les oublier désormais...

Nordpole.png

1 Les pôles géographiques :

ce sont les plus connus dans la représentation collective, car plus faciles à situer que les autres, ils représentent les points précis du globe où se rejoignent tous les méridiens. Ils forment les extrémités "physiques" de l'axe de rotation de la Terre.

Ils sont aussi respectivement le point le plus au Nord, ET le plus au Sud de la planète, soit à exactement 90° de latitude.

 

2 Les pôles magnétiques :

on les appelle également les "vrai pôles", par opposition aux pôles géographiques, et on ne connait leur existence que depuis le 11ème siècle. Ils sont les pôles vers lesquels tendent toutes les aiguilles de toutes les boussoles du monde ! Ce sont donc ces deux points magnétiques qui servent en navigation pour se diriger. Autre chose importante, ces pôles "se déplacent", ils ne sont pas statiques, et progressent de quelques dizaines de kilomètres chaque année. Au Nord, il a déjà franchi la côte canadienne. A quand donc un pôle Sud magnétique... en Australie ?!

D'ailleurs, cette dérive des pôles oblige les aéroports du monde entier à renommer régulièrement leurs pistes, puisqu'elles sont numérotées en fonction de leur orientation !

Et selon certaines études, le réchauffement global climatique pourrait avoir une influence dirècte sur la rapidité inhabituelle avec laquelle cette dérive se fait ces dernières années : à lire sur ce sujet.

 

Chaque astre possède  sa propre rotation axiale :

axial-tilt-planets.jpg 

3 Les pôles géomagnétiques :

on les détermine par un calcul, car ils suivent le tracé des pôles magnétiques, ils sont donc généralement plus proches de ceux-là que des pôles géographiques. C'est autour de ces pôles que l'on a le plus de chances d'admirer les fameuses aurores boréales et australes, ils forment ainsi la zone dite "aurorale" car ils correspondent au point de convergence des particules émanant des vents solaires entrant dans la haute atmosphère terrestre. On les situe entre 65° et 75° de latitude.

 

4 Les pôles de l'inaccessibilité :

il ne s'agit pas là d'un phénomène physique précis, mais d'une construction géographique. Ils se trouvent tous les deux à 83° de latitude, à plusieurs centaines de kilomètres des pôles géographiques. Comme son nom l'évoque, le pôle Nord de l'inaccessibilité est le point le plus éloigné de toutes côtes terrestres, et il s'est donc écoulé beaucoup de temps avant qu'il ne soit enfin atteint pour la première fois en 1958 par un brise-glace soviétique.

Le pôle Sud de l'inaccessibilité, lui, est sans doute le point le plus inhospitalier de la planète de par son altitude élevée (3700m), et surtout il est bien plus difficile à situer puisqu'il est compliqué de déterminer avec précision les côtes "solides" sur ce continent de glace. C'est donc après de nombreuses discutions que l'on a fini par lui trouver sa place définitive, encore une fois découverte par les soviétiques en 1958, endroit où trône encore aujourd'hui une statue de Lénine !

 

5 Les pôles célestes :

Steve_Ryan_-_Stars_around_Polaris_-_Day_62_-by-sa-.jpgils sont des références importantes en astronomie et en géographie. Ils représentent les points de la sphère céleste vers lesquels pointe l'axe de rotation de la Terre, qui n'est pas fixe non plus et se déplace avec le temps, points autour desquels le ciel et les étoiles semblent donc tourner ! Leurs latitudes sont de 90°, dans le système de coordonnées équatoriales (ou célestes).

Pour repérer le pôle Nord céleste par exemple, les astronomes se réfèrent à l'étoile polaire, étoile brillante actuellement la plus proche de ce pôle.

Tandis que le pôle Sud céleste joue encore une fois les mystérieux, puisqu'aucune étoile particulièrement brillante et donc facilement repérable, ne lui correspond précisément !

 

...Notons que quelques rares explorateurs  ont réussi à collectionner plusieurs de ces pôles, en tout cas pour ce qui concerne les pôles terrestres bien entendu !

 

 

 

 

 

Sources :

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr

http://fr.wikipedia.org/

http://www.astronoo.com/fr/articles/inclinaison-planetes.html

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Amand'Arctique - dans GEOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • : LE blog dédié à l'ARCTIQUE - Partez avec nous à la découverte des peuples et de la vie dans le Grand Nord ! _______ The blog in english : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/en/index.html __________ Блог на русском языке : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/ru/index.html
  • Contact

Adhésion à l'association

Le Grand Nord vous intéresse ?


Vous souhaitez prendre part à la vie de l'association ARCTIK SOLO, soutenir ses actions culturelles et son but de faire découvrir l'Arctique au plus grand nombre ?Alors vous êtes au bon endroit !

L'adhésion annuelle est de 15e, et contribue également à financer le journal trimestriel envoyé à chaque adhérent.

Pour devenir membre ou juste pour un coup de pouce : envoyez nous votre message ICI

Par ailleurs, si vous souhaitez nous proposer un partenariat avec une école, des intervenants, n'hésitez pas, nous étudions toute proposition !

ARCTIK-SOLO_logo3.jpegA très vite !

 

L'équipe d'ARCTIK SOLO

Recherche