Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 12:06

 

On a souvent tendance à penser que les habitants du Grand Nord sont uniquement les Inuits.

Voici donc une petite liste de toutes les populations dites autochtones dans ces régions nordiques :

 

La population Inuite, les descendants de la culture dite de Thulé*, est effectivement la plus représentée sous les latitudes polaires Nord, car elle est la plus ancienne, et sûrement la première à avoir réussi à survivre et à s'adapter à ces conditions extrêmes. Les Inuits vivent essentiellement au Groënland et dans le territoire du Nunavut (drapeau ci-dessous).

800px-Flag_of_Nunavut.svg.pngA l'origine, il semblerait que les Inuits viennent de populations asiatiques qui auraient migré vers l'actuel Nord du Canada et la Terre de Baffin. Ils se seraient alors retrouvés confrontés au peuple Amérindien, lesquels avaient déjà très largement investi leur territoire. C'est ainsi que ces migrants asiatiques se seraient contentés des régions plus septentrionales, étant par ailleurs jusque là absolument désertes et encore non revendiquées. Seuls les vikings étaient déjà présents au groënland, venus de la Scandinavie vers 980, avec Erik LeRouge.

 

Mais tout au long du cercle polaire Arctique on dénombre aussi une dizaine d'autres peuples, comme les Tchouktches, qui sont principalement des éleveurs de rennes.

On trouve les Tchouktches dans la partie Est de la Russie, qui comprend également le Kamchatka.

Dans cette région de l'Extrême-Orient Russe, les Tchouktches font partie des populations minoritaires, au même titre que les Iakoutes, les Esquimaux, les Aléoutes et les Evennes, par ailleurs également éleveurs de rennes.

 

Il y a aussi les Ewenkis, ou Evenks, peuple sibérien. Leur langue est l'Evenki, ou Toungouse. Ils font partie des populations à identité chinoise, et ont été recensés à 30 000 individus en 2000.

 

Eskimo_Family_NGM-v31-p564-2.jpgLes Inupiats, ou Inupiks, eux vivent au nord de l'Alaska. Ils parlent l'Iñupiak, une des ramifications des langues Eskimo-Aléoutes.

La principale ressource de ce peuple est la chasse traditionnelle à la baleine. Les Aléoutes Inupiats sont restés nomades jusqu'aux années 1950. (On peut voir ci-contre une famille traditionnelle Inupiat.)

 

Les Nénètses ensuite, ou Nenets, sont un peuple "samoyède" de Russie.

Le terme samoyède faisait à l'époque référence au soit-disant cannibalisme de ce peuple, mais a été rapidement abandonné pour laisser place au mot actuel Nénèt qui veut dire "Homme".

Les Nénètses sont encore très répandus au Nord Ouest de la  Sibérie, et plus précisément dans la péninsule de Lamal.

Il s'agit d'une population nomade, vivant à la fois de la pêche et de la chasse, mais également de l'élevage de rennes avec lesquels ils effectuent chaque année de grandes migrations.

 

Les Yupiks (ou Yupiit) occupent eux le Sud-Ouest de l'Alaska, et parlent cinq langues issues de l'embranchement Eskimo-Aléoute. Ils ont longtemps été confondus avec leurs parents aléoutes, et se sont par la suite auto-dénomés Yupiit, terme composé de Yuk signifiant "personne" et de Pik "vraie".

Ce peuple passait traditionnellement  la belle saison dans un camp pour pêcher, et l'hiver dans des habitats plus confortables, regroupés en sorte de villages.

 

800px-Sami_flag.svg.pngEn Laponie, les Samis ou Saami, recouvrent un large territoire, tout le nord de la Suède, de la Finlande et de la Norvège, ainsi que la Péninsule de Kola en Russie.

Ils parlent des langues d'origine finno-ougrienne, et sont un des plus grands groupes indigènes d'Europe. On les appelle souvent, par facilité, les Lapons.

Aujourd'hui une minorité des Saami vit encore de la pêche, ou de l'élevage de rennes en suivant leurs migrations à travers la toundra norvégienne.

Costumes_Saami.jpg

Tenue traditionnelle Saami

 

Enfin, un peu moins connus et représentés, vivent aussi en Arctique les peuples Khantys (au Nord de la Russie et dans le Nord-Ouest de la Sibérie),  Koriaks (habitants du Kraï du Kamtchakta, proches des Tchouktches), et Youkaguirs  (peuple de Sibérie vivant dans le bassin de la rivière Kolyma).


                        Ancienne maison inuite

IMGP0890Pour tous ces peuples indigènes répertoriés dans l'Inuit Circumpolar Council, la vie moderne ainsi que les grands bouleversements climatiques de ces dernières années ont changé beaucoup de choses dans le quotidien de ces hommes et de ces femmes, sans jamais pour autant sembler modifier leurs cultures et croyances.

En effet, même si la plupart des ces populations a fini par adopter par exemple la religion majoritaire de leurs territoires, tous continuent de pratiquer, certes à moindre dose, le chamanisme et les différents cultes voués aux forces de la Nature et des Animaux.

Les légendes ancestrales de ces grands peuples perdurent à travers les générations, malgré l'adaptation aux changements présents.

Il est par exemple bien rare aujourd'hui de voir encore des inuits fabriquer des igloos, ou évoluer en traîneaux plutôt qu'en motoneige, sauf occasionellement pour ravir le touriste de passage !

 

 

 

*En comparaison avec le culture "Dorset". Voir article Wikipédia.fr

Sources et photos : Wikipédia.fr

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Amand'Arctique - dans PEUPLES
commenter cet article

commentaires

Laponico 12/06/2012 13:38

Article très interessant, j'en connaissais quelqu'uns, mais je ne pensais pas qu'il y avait tant de diversités (en particulier vers la Russie et même en Alaska)

Présentation

  • : Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • : LE blog dédié à l'ARCTIQUE - Partez avec nous à la découverte des peuples et de la vie dans le Grand Nord ! _______ The blog in english : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/en/index.html __________ Блог на русском языке : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/ru/index.html
  • Contact

Adhésion à l'association

Le Grand Nord vous intéresse ?


Vous souhaitez prendre part à la vie de l'association ARCTIK SOLO, soutenir ses actions culturelles et son but de faire découvrir l'Arctique au plus grand nombre ?Alors vous êtes au bon endroit !

L'adhésion annuelle est de 15e, et contribue également à financer le journal trimestriel envoyé à chaque adhérent.

Pour devenir membre ou juste pour un coup de pouce : envoyez nous votre message ICI

Par ailleurs, si vous souhaitez nous proposer un partenariat avec une école, des intervenants, n'hésitez pas, nous étudions toute proposition !

ARCTIK-SOLO_logo3.jpegA très vite !

 

L'équipe d'ARCTIK SOLO

Recherche