Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 15:48

 

Ca mange quoi un Inuit ?

 

L'alimentation des populations septentrionales est forcément très particulière vous vous en doutez, du fait de leur climat bien sûr, et donc de la faune et de la flore qui y sont très différentes de nos latitudes.

 

Mais que peut-on bien manger quand la neige recouvre la terre 8 mois sur 12, et que le sol est gelé en profondeur sur plusieurs mètres ? Bonne question !

 

Il faut avant tout savoir que la principale source de nourriture en Arctique reste aujourd'hui encore les animaux marins. En effet, les inuits sont de grands pêcheurs, et même si de nos jours leurs conditions ont bien changé, la pêche reste encore l'activité première dans de très nombreux villages.

 

seal-hunting-2875.jpgEt bien que l'on parle de "pêche", les groenlandais eux, parlent plutôt de "chasse" à la baleine ou au phoque. Et oui, car ils utilisent surtout le harpon, et pour attraper un phoque la technique consiste à repérer un trou d'eau dans la glace, s'armer de patience, et attendre que l'animal vienne respirer à la surface pour le harponner. Technique plus proche de la chasse que de la pêche classique il faut le reconnaître ! Les inuits, riches de ces nombreuses proies aquatiques, ont développé de véritables plats traditionnels et des spécialités culinaires qu'on ne retrouve nulle part ailleurs.

 

 

Parmi ces plats de traditions, on trouve le fameux "mattaq" : bout de peau demattaq.jpg béluga ou de narval cru (photo ci-contre) mangé à peine la bête dépecée, mais consommé également séché. Il est apprécié de tous, et surtout des enfants, une sorte de friandise pour eux !

On consomme aussi dans ces régions beaucoup d'ongles chevaliers, ces poissons étant très abondants, ainsi que de la truite. Le tout est souvent servi en bouilli.

 

Autre met réputé, le "misirak", nettement moins ragoûtant pour nous autres occidentaux ! Il s'agit de graisse animale (phoque ou béluga généralement) que l'on laisse fermenter pendant plusieurs semaines, et qui se mange donc... moisie ! Une odeur de fromage apparemment, mais  sûrement délicieux pour peu que l'on arrive à le digérer !

 

Dans le même style, on a également le "Igunaq", grande spécialité nationale des groenlandais. La viande dans ce plat n'a pas vraiment d'importance, cela peut être du phoque bien sûr, mais aussi du morse, ou n'importe quel autre animal marin ayant suffisament de gras... Donc la technique consiste à rouler les morceaux de viandes dans la graisse de l'animal, avant d'enfermer le tout dans une poche de peau issue de la bête elle-même, que l'on referme soigneusement. Le mélange restera pendu dehors pendant des mois (!), jusqu'à ce que tout soit bien faisandé. Hummmm !

A ne pas mettre entre tous les estomacs bien entendu !!!


Et oui, les groenlandais ont su garder ce goût pour la viande séchée à l'air frais :

0357.jpg

De manière plus générale, le gras reste essentiel dans l'alimentation en climat polaire, pour tenir chaud bien entendu durant le long hiver glacial. Il faut savoir aussi que là-bas, on ne jette jamais rien. Tout se mange dans un animal, sans exception, le foie et les yeux également, étant très riches en protéines. Ce qui n'est pas mangé, sera utilisé, ou donné aux chiens. On utilisait, à l'époque, la graisse animale pour faire brûler les lampes à huiles par exemple. Les tendons servaient de fil pour la couture, les boyaux étaient transformés en fenêtres, les os devenaient des aiguilles ou des armes, et les crânes faisaient de beaux ballons pour faire jouer les enfants ! Bref, rien n'est jamais gâché !

 

 

Ils confectionnaient aussi des sortes de lances-pierres pour attaquer les oiseaux au vol, et étaient d'ailleurs particulièrement habiles dans cet exercice. La chasse à l'ours était surtout un moyen de récuperer une peau bien épaisse pour les vêtements et les tentes.

 

210

Les inuits savent aussi devenir d'excellents cueilleurs à la belle saison, et le Groenland se rempli de dizaines d'espèces de baies comestibles différentes, dont les inuits sont très friands. 

Ce qu'il faut comprendre, c'est que la nourriture est bien plus qu'un moyen de survivre pour les inuits, chaque occasion est bonne pour faire un gros repas. Quand une fête a lieu, les convives peuvent alors engloutir des quantités phénoménales de viande, parfois allant même jusqu'à se faire vomir pour pouvoir continuer ! Les repas peuvent donc durer des journées entières, quand la chasse et la pêche ont été bonnes.

 

 

Pour finir sur une note plus culturelle encore, la croyance Inuit veut que les Hommes pourront chasser autant d'animaux qu'il leur faut pour nourrir leur famille, s'ils ont été bons et justes avec la nature. Mais lorsqu'ils sont mauvais, les animaux ne viendront plus et la famine les frappera. Il est donc toujours essentiel pour les inuits de chasser dans le respect de leur environnement et de la Nature toute puissant, afin de s'assurer toujours une chasse aussi prospère...


Amandine 

 

Sources :

thecanadianencyclopedia.com et parcoursnunavik.com


Partager cet article

Repost 0
Published by Amand'Arctique - dans CULTURE ET TRADITIONS
commenter cet article

commentaires

nadine 12/03/2017 19:26

merci pour cet article-il nous a bien aidé

jucghc 10/02/2017 15:53

Merci pour cet article, il nous a bien aidé.
Cependant, nous tenons à préciser que dans le titre il manque une cédille.
Merci de bien vouloir corriger.
Bonne continuation.
Les militantes pour la conservation de la cédille.

jucghc 09/03/2017 15:31

Et bien rien de plus simple ! Il suffit d'appuyer sur la touche Alt et d'écrire 128 tout en maintenant la touche Alt enfoncée.

On vous souhaite une agréable journée,

Les militantes pour la conservation de la cédille

PS : NON à l'oublie de la cédille !!!!

Amand'Arctique 22/02/2017 18:52

Et les militantes ont raison ! ;) Cependant, en majuscule, comment la mettre ?! Bonne continuation

Amand'Arctique 15/11/2012 23:54

Oui c'est sûr, en fait il est même tout à fait déconseillé d'essayer ! Sur un estomac novice cela entraînerait certainement la mort, à ne pas reproduire à la maison donc ;)

nadine 12/03/2017 19:35

vive l algiri

nadine 12/03/2017 19:31

chita giyooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

nadine 12/03/2017 19:19

ferme ta bouche hahahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah

Laponico 15/11/2012 23:06

Miam ! article interessant (comme d'hab), j'ai souvent lu effectivement ces mets Groenlandais; plutot curieux, je gouterais bien le mattaq, mais pour les autres (viandes faisandées), ça doit etre
assez difficile pour nous...

nadine 12/03/2017 19:33

mazalna m3a chita ya kibbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbba

sami 12/03/2017 19:22

chita ya klbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

Présentation

  • : Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • : LE blog dédié à l'ARCTIQUE - Partez avec nous à la découverte des peuples et de la vie dans le Grand Nord ! _______ The blog in english : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/en/index.html __________ Блог на русском языке : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/ru/index.html
  • Contact

Adhésion à l'association

Le Grand Nord vous intéresse ?


Vous souhaitez prendre part à la vie de l'association ARCTIK SOLO, soutenir ses actions culturelles et son but de faire découvrir l'Arctique au plus grand nombre ?Alors vous êtes au bon endroit !

L'adhésion annuelle est de 15e, et contribue également à financer le journal trimestriel envoyé à chaque adhérent.

Pour devenir membre ou juste pour un coup de pouce : envoyez nous votre message ICI

Par ailleurs, si vous souhaitez nous proposer un partenariat avec une école, des intervenants, n'hésitez pas, nous étudions toute proposition !

ARCTIK-SOLO_logo3.jpegA très vite !

 

L'équipe d'ARCTIK SOLO

Recherche