Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 17:27

 

LES "PETITS PEUPLES" DU NORD DE LA RUSSIE

 

C'est sous ce nom que l'on désigne la quarantaine de petits peuples autochtones vivant en arctique russe, et notamment en Sibérie. Le terme "petit" faisant référence à la population toujours plus restreinte de ces tribus, pour la plupart d'ailleurs en voie d'exctinction. Bien trop méconnues encore à ce jour, voici donc un petit listing de ces populations minoritaires, histoire d'y voir clair.

On compte en tout 19 ethnies distinctes, classées par régions et par langages. On peut ainsi les subdiviser en 3 grandes familles : ouralo-sibérienne, altaïque et déné-caucasienne.

La famille ouralo-sibérienne, pour commencer, est la plus ancienne de Sibérie. Elle occupe une place importante dans le nord de la Fédération de Russie. Elle se divise en 5 familles : finno-ougrienne, samodie, youkaghire, eskaléoute et luorawetlane (ou tchoukotko-kamtchatadale) :

  • La famille finno-ougrienne se subdivise en 2 branches : fennique avec les Sâmes en Scandinavie, et ougrienne avec les Khantys et les Mansis en Sibérie occidentale.

  • La famille samodie (anciennement samoyède) compte 4 ethnies au Nord-Ouest de la Sibérie : les Énetses (environ 300 individus seulement aujourd'hui), les Nénetses qui sont la minorité majoritaire de ces peuples avec près de 40000 individus, les Nganassanes (environ 800 personnes) et, plus au sud, les Selkoupes bien peu nombreux également.

  • La famille youkaghire ne compte plus que 2 ethnies totalisant chacune moins de 800 individus : les Youkaghirs et les Tchouvantses en extrême Orient Russe.

  • La famille eskaléoute est établie à la fois en Asie et en Amérique, mais c'est sur le continent américain qu'elle connaît sa plus grande expansion avec 2 peuples emblématiques de l'Arctique : les Eskimos Yupik (Inuit de Sibérie et d'Alaska au nombre de 25000 environ) et les Aléoutes (quelques 2000 personnes de nos jours).

  • La famille luorawetlane fit partie pendant longtemps d'un ensemble hétéroclite appelés "langues paléo-asiates". La branche compte 4 ethnies ressortissant au monde polaire : les Alioutors, les Koriaks (officiellement 8700 personnes), les Kéreks et les Tchouktches (encore près de 15000 aujourd'hui), toutes situées au Tchoukotka et au Kamatchatka. Pour la petite histoire, les Kéreks ont longtemps été assimiliés aux Tchouktches, et ne seraient plus aujourd'hui que 4 !

La grande famille altaïque s'étant sur un vaste territoire Nord oriental, et est représentée dans l'Arctique sibérien par 2 familles : les langues turques parlées par les Yakoutes et les Dolganes, et les langues toungouzes parlées par les Évènes et les Évenks (36000 âmes à eux seuls). Notons que les Yakoutes (ou Sakhas) ne sont pas considérés comme une minorité car la population comptait encore 382.000 individus en 1989.

La grande famille déné-caucasienne, dont la seule famille arctique est dite yénisséïenne , est représentée par 6 petites tribus (les Kets, les Youges, les Kottes, les Arines, les Assanes etle Poumpokole) toutes quasi disparues ou en voie d'exctinction sérieuse et réparties sur un territoire occupant quasiment tout le centre du pays, du Nord au Sud.

Il est bon de rappeler que la plupart de ces peuples sont en voie d'exctinction et qu'ils gardent, malgrès une pression toujours plus grande, leur mode de vie le plus traditionnel possible fait de nomadisme, de croyances animistes et chamaniques, de pêche et d'élevage de rennes pour beaucoup d'entre eux. Conscients de leur situation critique, ils se font représentés politiquement pour faire valoir leurs droits dans leur pays. Le Secrétariat des peuples autochtones du Conseil de l’Arctique (IPS – Arctic Council Indigenous People’s Secretariat) a ainsi pour mission de soutenir les organisations internationales des peuples autochtones, qui ont le statut de participant permanent au grand Conseil de l’Arctique. Citons notamment le RAIPON : Russian association of indegenous people of the North. Mais de nombreuses autres organisations internationales existent afin de soutenir et de représenter au mieux les droits de vie de ces populations en danger, aux cultures anciennes et riches.

Sources : "Le monde polaire - Mutations et transitions" et gitpa.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Amand'Arctique - dans PEUPLES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • Projet ARCTIKA - A la découverte de l'Arctique ! - par Arctik Solo
  • : LE blog dédié à l'ARCTIQUE - Partez avec nous à la découverte des peuples et de la vie dans le Grand Nord ! _______ The blog in english : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/en/index.html __________ Блог на русском языке : http://fp.reverso.net/projet-arctique-over-blog/4635/ru/index.html
  • Contact

Adhésion à l'association

Le Grand Nord vous intéresse ?


Vous souhaitez prendre part à la vie de l'association ARCTIK SOLO, soutenir ses actions culturelles et son but de faire découvrir l'Arctique au plus grand nombre ?Alors vous êtes au bon endroit !

L'adhésion annuelle est de 15e, et contribue également à financer le journal trimestriel envoyé à chaque adhérent.

Pour devenir membre ou juste pour un coup de pouce : envoyez nous votre message ICI

Par ailleurs, si vous souhaitez nous proposer un partenariat avec une école, des intervenants, n'hésitez pas, nous étudions toute proposition !

ARCTIK-SOLO_logo3.jpegA très vite !

 

L'équipe d'ARCTIK SOLO

Recherche